Le guide de votre bien-être à domicile

Agar agar

Les utilisations de l'agar agar

agar agar

© Wikimedia Commons

En cuisine, en médecine, en archéologie, en microbiologie, en chimie... Les utilisations de l'agar agar sont diverses et variées. A n'en pas douter, ce gélifiant naturel issu d'une algue rouge a de beaux jours devant lui.
  1. Agar agar et cuisine
  2. Agar agar et santé

Agar agar et cuisine

Il intrigue les cuisiniers amateurs, surprend les chefs cuisiniers, passionne les accros de la cuisine moléculaire... Depuis quelques années, l'agar agar est devenu l'ingrédient à la mode par excellence. Il faut dire que ses caractéristiques liantes et gélifiantes en font un produit particulièrement intéressant à travailler. Les industriels de l'agroalimentaire ont, eux aussi, su tirer parti de ses propriétés. Ils l'emploient comme additif dans de nombreux produits, comme les bonbons par exemple. Néanmoins, ne cherchez pas le terme "agar agar" dans la liste des ingrédients présents sur les emballages, car celui-ci apparait sous l'appellation E 406.

Agar agar et santé

Parce qu'il est peu calorique, riche en minéraux et composé à 80 % de fibres, l'agar agar s'impose comme un ingrédient à privilégier dans le cadre d'un régime alimentaire amincissant. Il entre d'ailleurs dans la composition de certains médicaments liés au traitement de l'obésité. Utilisé dans certains pays depuis des siècles, l'agar agar serait le secret minceur des japonaises qui en consomment régulièrement dilué dans leur thé. Car, outre ses propriétés détoxifiantes et légèrement laxatives, l'agar agar joue un rôle de coupe-faim, aidant ainsi ceux qui en consomment à perdre du poids sans sensation de privation.

Autres utilisations de l'agar agar

La cuisine et la médecine constituent les deux utilisations de l'agar agar les plus connues du grand public. Néanmoins, on peut noter une utilisation de l'agar agar dans de nombreux autres domaines. En effet, grâce à sa capacité à se liquéfier au dessus de 80 °C et à sa gélifier en refroidissant, l'agar agar peut être employé pour la réalisation de prises d'empreintes, en archéologie et en dentisterie notamment. Il peut également servir en microbiologie comme gélifiant des milieux de culture, ou bien encore dans le domaine de la chimie.